Destination Fantasy : notre collection numérique dédiée à la Fantasy

Série en plusieurs tomes

  •  

    Un démon vagabond, le premier tome des Chroniques de la Trêve, est disponible en précommande jusqu'au 11 juillet sur notre boutique en ligne !

    Si vous désirez une dédicace de la version papier du premier roman de Macha Tanguy, il faut la demander au moment de choisir le mode de livraison.
    Les livres achetés pendant la période de prévente seront expédiés au plus tard le 25 juillet 2020.

    Si vous préférez les ebooks, vous pouvez également retrouver la prévente numérique pour 3,99 € chez votre libraire numérique préféré !

    L'illustration de couverture a été réalisée par Rumyana Zarkova.

    Résumé :
    Sous la pression des mondes d’Éther et de Faërie, les anges et les démons ont été contraints de déclarer la Trêve et d'envoyer sur Terre des émissaires pour instaurer une paix durable.

    Dans ce contexte tendu, Thane, un démon excentrique et aux relations amoureuses compliquées, exerce son rôle d'émissaire dans le Sud-Ouest de la France.

    Ses investigations surnaturelles le dirigent sur la trace d'un gang de diablotins, puis d'un mystérieux culte qui veut sacrifier une étudiante en histoire.

    Sans le savoir, en rencontrant Sophia, Thane vient de mettre le nez et les cornes dans une histoire qui le dépasse. Ses proches et la Trêve, elle-même, pourraient être en danger...

     

  • Présentation de l'éditeur :
    Un rêve…, un rêve étrange et prégnant qui plonge la scientifique dans un monde d’horreurs aussi réelles que son propre univers… Un homme… Une créature…, hideuse, et qui la poursuit sans fin. La jungle impénétrable et sombre… et puis la toile visqueuse, l’immense toile de brume. Le piège qui se referme… Son monde… Xaltaïr…, l’elliptique. Un monde décentré, loin des trépidations d’un univers pris de folie dont les chroniques rapportent les frasques de la junte humaine aux prises avec ses créatures. Quand Isys doit emprunter la voie de Thanaos, la forêt mythique au sein de laquelle vivent d’effrayants Mutants, les Hommes-Arachnees, elle pense qu’elle n’en reviendra pas. Avant même que les membres de l’expédition ne parviennent au camp de base, au cœur de ces espaces inviolés, le contact est déjà établi avec celui que l’on nomme le Grand Arachnee ou le Démiurge de la race.

    Christine Barsi :
    L’auteure est une scientifique et une artiste qui a fait des études en biologie et science de la nature et de la vie, cherchant à comprendre ce qui anime le genre humain. L’auteure travaille dans les ressources humaines et l’ingénierie, écrivant en parallèle depuis 1998 des romans de science-fiction et de fantastique, avec à son actif huit romans publiés à compte d’éditeur.


    Titre : La Passion de l'Arachnee - Tome 1
    Autrice : Christine Barsi
    Site de l'autrice : http://christinebarsi.com 
    Page Facebook de l'autrice : https://www.facebook.com/ChristineBarsi.romanciere 
    Présentation YouTube de l'autrice : https://youtu.be/A-u5P6w6z-U 
    Editeur : 5 Sens Editions

    Prix du livre numérique : 10,21 € : https://catalogue.5senseditions.ch/fr/livres-numeriques/344-la-passion-de-l-arachnee-tome-1-format-numerique.html 

     

    Interview de Christine Barsi

    Présentez-nous votre ouvrage...
    La Passion de l’Arachnee est une trilogie de science-fiction passionnelle faisant partie de ma saga des Mondes Unifiés. Une déclinaison de La Belle et la Bête sur le registre de la science-fiction et des mutations dont voici le pitch :
    « Passionnée par les races mutantes d’une colonie excentrée rattachée à la Terre, une scientifique devra parcourir avec ses compagnons des distances considérables afin d’en étudier l’une des espèces prédominantes. Un périple interminable qui mènera l’expédition de sa capitole jusqu’aux failles de Krystiens et l’Océan Brun Rouge, pour s’achever dans les profondeurs inquiétantes du domaine arachnee au sein de la forêt mythique de Thanäos, là où se dissimulent les pires créatures de Xaltaïr. »
    Le tome 1 s’intitule : « L’Odyssée »
    « Un rêve…, un rêve étrange et prégnant qui plonge la scientifique dans un monde d’horreurs aussi réelles que son propre univers… Un homme… Une créature…, hideuse, et qui la poursuit sans fin. La jungle impénétrable et sombre… et puis la toile visqueuse, l’immense toile de brume. Le piège qui se referme… Son monde… Xaltaïr…, l’elliptique. Un monde décentré, loin des trépidations d’un univers pris de folie dont les chroniques rapportent les frasques de la junte humaine aux prises avec ses créatures. Quand Isys doit emprunter la voie de Thanaos, la forêt mythique au sein de laquelle vivent les effrayants Hommes-Arachnees, elle pense qu’elle n’en reviendra pas. Avant même que les membres de l’expédition ne parviennent au camp de base, au cœur de ces espaces inviolés, le contact est déjà établi avec celui que l’on nomme le Grand Arachnee ou le Démiurge de la race. »

    Quels sont les thèmes abordés dans ce roman ?
    Mes thèmes privilégiés, ici, sont les déviances et les mutations qui sévissent et qui divergent des normes édictées par les bien-pensants. J’apprécie d’approfondir ce thème de la folie humaine bien trop centrée sur une réalité commune qui éloigne l’Humanité de la richesse de sa diversité. J’entends révéler ce handicap qui nous tient captif d’une geôle invisible ainsi que le poisson dans son bocal, et de retravailler sous différents angles cette aberration de l’homme qui ne cherche pas à s’affranchir de son quotidien trop bien huilé, mais oh combien limitatif !
    Un autre thème explore les affres des lobbies scientifiques jouant avec le génome humain. Enfin, j’aime faire vivre et s’exprimer mes personnages, les exposer sur ces divers sujets, leur offrir malgré un contexte et un environnement difficile, des alternatives ainsi qu’une magnifique histoire d’amour qui les rapprochera en dépit de tout.

    Vos livres présentent généralement une illustration de 1re de couverture qui capte l’intérêt des lecteurs. Avez-vous toute latitude quant au choix de cette illustration ?
    5 Sens Éditions met à la disposition de ses auteurs la banque d’images Adobe Stock dans laquelle l’éditeur possède un certain nombre de licences disponibles. Il y a là, matière à trouver son bonheur même si la recherche de l’illustration idéale nécessite d’y consacrer beaucoup de temps. Il m’arrive également de puiser l’inspiration dans Pixabay.
    Pour le tome 1 de La Passion de l’Arachnee, j’ai privilégié exceptionnellement les talents artistiques de Nicolas Schill, un ami photographe qui a profité du confinement pour se pencher sur ce projet et qui a su me proposer l’illustration que j’avais en tête à partir de fichiers de la banque d’images Pixabay.
    Ce que j’apprécie chez l’éditeur, c’est qu’il laisse à l’auteur toute l’autonomie qu’il souhaite quant à la 1re de couverture. Bien entendu, nous échangeons sur le sujet afin que le choix final soit cohérent par rapport à l’histoire romanesque. Mais à la toute fin, 5 Sens Éditions nous donne la main et, ça, ça n’a pas de prix pour un écrivain.

    Pourriez-vous nous citer quelques passages du tome 1 deLa Passion de l’Arachnee ?
    1er extrait : La Chroniqueuse :
    « Un article d’infotaliste qui a de l’impact est un article qui a dénaturé et corrompu le sens premier du contenu d’une interview. Haro sur les infotalistes. »

    « L’infotaliste jubilait. Sa dernière chronique sur les conditions sordides des laissés-pour-compte d’une zone de parcage, dans un secteur paumé d’Europia, avait fait mouche. Son nom avait été remarqué, ainsi que son reportage sur le sort bien trop confortable des Déviants résidant dans ces réserves d’un nouveau genre. Son nom avait été remarqué parce qu’elle avait détourné l’article de sa raison première qui était de démontrer l’adversité qui frappait ces déshérités. En parfaite contradiction avec sa mission, l’infotaliste avait jeté l’opprobre sur ces êtres à la marge, et par ce moyen retors apporté la lumière sur sa petite personne bien éduquée des vices et coutumes orchestrés par les plus éminents thaumaturges et ensorceleurs financiers. Elle voulait appartenir à leur communauté, par toutes les méthodes à sa disposition. »

    2d extrait : Le Palais de la ville marchande, Issbar :
    « Il contempla par la baie vitrée, l’océan Brun Rouge qui s’étalait jusqu’au pied de la falaise, en haut de laquelle ce palais s’érigeait. Les eaux atteignaient leur maximum ; le Grand Vide ne tarderait plus. D’ici une demi-révolution24, peut-être une, les eaux disparaîtraient sur des centaines de kalends alentour. L’homme frissonna comme à chaque fois qu’il se remémorait cette période hostile pour tous ceux qui comme lui – c’est-à-dire près de la moitié de la population humaine de la Colonie – vivaient à proximité des bords de l’océan… »
    « … Althan s’arracha au charme maléfique des eaux sombres, et reporta son attention dans le salon à sa disposition. Une vasque aux reflets argentés contenait une substance laiteuse d’où jaillissaient par moments, les yeux globuleux et noirs des Viturines, petits êtres amphibiens connus pour l’effet providentiel de leurs morsures. Si l’on trempait les doigts dans le bassin, deux ou trois de ces créatures venaient d’emblée s’y accrocher de leurs mâchoires démesurées ; en s’agitant, elles vous suçaient le sang, le vidant de son éventuelle contamination radioactive dans des proportions stupéfiantes. Ces bestioles représentaient un traitement de choc pour les victimes d’irradiation importante. Pour autant, la morsure extrêmement douloureuse de ces avortons vampiriques n’avait rien d’un remède agréable. »

    3e extrait : La vallée de Wokuntz, domaine arachnee :
    « Comment qualifier la beauté d’une chimère, alors que tout ce qui la détermine existe pour vous séduire avant de vous corrompre si ce n’est vous dévorer ? »
    « Très loin de là, dans la vallée cachée de Wokuntz, au sein des fortifications de Wokln, la troupe de Mutants ahanait sous les soleils jumeaux. L’entraînement quotidien que leur imposait leur mentor relevait d’un défi permanent à leur agilité et leur endurance. Ils se dévouaient cependant à son autorité, et pour rien au monde n’auraient été à l’encontre de l’un de ses ordres. Grâce à lui et à son idéal, leur peuple n’avait jamais été aussi puissant, ni aussi important, ni aussi organisé. »

    Comment se déroule pour vous cette année 2020, alors que nous sommes tous en confinement du fait de l’épidémie de grippe ?
    Tout d’abord, je ne pensais pas avoir le temps nécessaire à la parution du 1er opus de cette trilogie. Le miracle est survenu, puisque La Passion de l’Arachnee vient d’ores et déjà de sortir au format numérique. En ce moment même, je travaille le tome 2 et j’ai bon espoir de le soumettre à l’éditeur suffisamment tôt pour qu’il ait une chance d’être publié d’ici à la fin d’année. Le confinement pour moi n’a pas d’impact négatif dans ma production littéraire, puisqu’il m’a permis de m’adonner davantage à cette passion de l’écriture qui m’absorbe tout en profitant de ma jolie maison percheronne plus à même de m’apporter le calme serein qui m’est nécessaire pour me plonger dans mes univers.
    Ah ! Mais j’allais oublier le côté désagréable du confinement qui a freiné les ventes de livres et mis en danger les éditeurs, et interdit que se déroulent les salons du livre auxquels je devais assister, cette année, plus que par les années passées. Hélas, ce n’aura pas été le cas ! J’aspire cependant à ce que le Salon Fantastique du Parc floral de Vincennes qui s’organise pour la fin aout puisse se tenir, mais le pourra-t-il ? Le futur nous le dira. Peut-être…
    Enfin, j’ai récemment été contactée par un éditeur connu sur la place littéraire afin de participer à un projet d’anthologie du merveilleux et de la SF. Je compte bien m’intégrer à ce projet, et j’ai une bonne idée de comment je m’y prendrai et dans quel manuscrit amorcé je puiserai l’inspiration.

    Un dernier mot pour les lecteurs ?
    Je l’ai déjà exprimé dans le précédent interview, mais je le réaffirme ici : la persévérance est le maître mot de l’existence dans la poursuite de ses rêves de quelque ordre qu’il soit. Soyez fidèle à ces rêves qui vous emporteront bien plus loin que ce que vous l’escomptiez à l’origine.

  • Quatrième de couverture :
    2034. L’Europe s’est enlisée ; les défaites s’accumulent.

    Après la débâcle de Tirana et la défaillance d’Euronet, l’Eurocorps est en mauvaise posture. Les trois fronts n’en forment plus qu’un, et des Régions entières sont désormais occupées par les ennemis de la fédération. Entre l’afflux de réfugiés et la proposition d’instauration de la loi martiale, les citoyens des E.U.E. sont à fleur de peau.

    Dans ce contexte explosif, le président Markus Tramper avance ses pions. Il doit changer l’Europe en profondeur, et ne compte pas se laisser entraver, ni par ses opposants politiques, ni par la quête de vérité d’Erwin Helm et ses amis.

    Tandis que les enjeux aussi bien extérieurs qu’intérieurs n’ont jamais été aussi grands, et alors que le mystère du Complot K se lève enfin, une partie d’échec s’engage autour du Carnet de Guerre : politiciens, amiraux, espions et simples soldats s’affrontent dans l’ombre… Un jeu dangereusement asymétrique, où tous les coups sont permis.

    Titre : PAX EUROPÆ 4. Trahisons
    Auteur : Florent Lenhardt
    Illustratrice de couverture : Karoline Juzanx
    Nombre de pages : 481 pages

    Prix format papier : 14,77 € : https://www.amazon.fr/PAX-EUROP%C3%86-Trahisons-Florent-Lenhardt/dp/9198544063/
    Prix format numérique : 4,00 € : https://www.amazon.fr/PAX-EUROP%C3%86-Trahisons-Florent-Lenhardt-ebook/dp/B07YQ2CXZL/

  • Présentation de l'éditeur :

    Tandis que la vie de Donna est redevenue un long fleuve tranquille, partagée entre ses études, ses amies et Dylan, tout bascule de nouveau un soir d’octobre lorsque la jeune femme et son petit-ami sont attaqués par des morts-vivants.
    De son côté, Nathan est appelé sur les lieux d’un crime commis à l’encontre d’un membre de son Ordre. Ce n’est pas le premier meurtre ni le dernier et le Saint Exorciste ne tardera pas à relier son affaire à celle de Donna. Pas de doute, un nécromancien est en ville et veut tout prendre à Nathan, jusqu’à la vie de ses amis. Mais la présence du sorcier semble cacher autre chose, des plans bien plus noirs dessinés par un ennemi de l’ombre dont la puissance annonce une horreur sans nom.

    Le Chaos approche, mais au cœur de Toulouse, le Chevalier veille encore.
     
    Titre : Le Repos des Morts (Chroniques d'un Saint Exorciste t. 3)
    Auteur : Dana B. Chalys
    Genre : fantastique, fantasy
    Nombre de pages : 168 pages

    Prix format numérique : 2,99 € : https://www.amazon.fr/dp/B07F75DXNX/ref=cm_sw_r_fa_dp_U_9A5oBbB21RB7M


    Découvrir le tome 1 : La Marque des Cinq (Chroniques d'un Saint Exorciste t. 1)
    Découvrir le tome 2 : La Traque de Cerbere (Chroniques d'un Saint Exorciste t. 2)

     

    En discuter sur le topic dédié de notre forum.

  • Présentation de l'éditeur :
    Déchirée entre son travail de médiatrice et d’ambassadrice, et son intérêt pour les sciences des mutations, Kathleen Mârychl est en lutte ouverte contre les représentants officiels de la Confédération des Trois Marches qui s'évertuent à saper ses tractations diplomatiques, mais aussi contre le prince Louan Kearinh dont elle s'efforce de défendre la cause, tout en s'ingéniant à éviter le contact du fait des risques mutagènes auxquels l'expose leur relation ambigüe.
    Le grand Xénobian l'a enlevée au sein même de l'une des agences de médiation parmi les plus renommées de la capitale stelhene, la gardant contre son gré à l’intérieur de son précieux vaisseau. C'est dans cet environnement hostile qu'elle devra opérer, à la fois pour tenter de lui ouvrir les voies du commerce de l'Alliance auxquelles il aspire, mais également afin de trouver un remède à la terrible mutation dont il est porteur ainsi que son peuple, et qui sème la mort tout autour d'eux parmi les représentants du sexe opposé.

    Note de l’écrivain :
    Au sein de cette épopée de science-fiction qui se poursuit, nos personnages se cherchent et se fuient, en but à leur passé. Au détour d’un chapitre, le lecteur trouvera quelques réflexions amorcées sur les radiations ou le concept de champs temporels revisités. Au travers d’une grande passion, cette histoire s’adresse aux amoureux de science-fiction, mais il faut également aimer les mots, leurs agencements, leur poésie.

    Titre : Mutagenèse - Tome 2 du Cycle des Trois Marches
    Nom de l'autrice : Christine Barsi
    Site de l'autrice : christinebarsi.com
    Editeur : 5 Sens Editions
    Nombre de pages : 494 pages


    Prix du livre papier : 22,32 € : https://catalogue.5senseditions.ch/fr/science-fictionfantasy/181-mutagenese-le-cycle-des-trois-marches-tome-2.html

     

    Interview de Christine Barsi



    Présentez-nous votre ouvrage...
    Au sein de cette épopée de science-fiction qui se poursuit, mes personnages se cherchent et se fuient, en but à leur passé singulier. Au détour d’un chapitre, le lecteur trouvera quelques réflexions amorcées sur les radiations ou le concept de champs temporels revisités. Au travers d’une grande passion, cette histoire s’adresse aux amoureux de science-fiction, mais il faut également aimer les mots, leurs agencements, leur poésie.
    Mutagenèse, le tome 2 du Cycle des Trois Marches aborde l’existence d’une jeune femme déchirée entre son travail de médiatrice et d’ambassadrice, et son intérêt pour les sciences des mutations. Kathleen Mârychl est en lutte contre les représentants officiels de la Confédération des Trois Marches qui s'évertuent à saper ses tractations diplomatiques, mais aussi contre le prince Louan Kearinh dont elle s'efforce de défendre la cause, tout en s'ingéniant à éviter le contact du fait des risques mutagènes auxquels l'expose leur relation ambigüe.
    Captive du grand Xénobian qui l'a enlevée au sein même de l'une des agences de médiation parmi les plus renommées de la capitale stelhene, Kathleen est gardée contre son gré à l’intérieur du précieux vaisseau princier. C’est dans cet environnement hostile qu’elle devra opérer, à la fois pour tenter de lui ouvrir les voies du commerce de l'Alliance auxquelles aspire son geôlier, mais également afin de trouver un remède à la terrible mutation dont celui-ci est porteur ainsi que son peuple, et qui sème la mort tout autour d'eux parmi les représentants du sexe opposé.

    Avez-vous un sujet de prédilection ?
    Sous couvert d’une passion torride, ce second tome, comme le précédent, traite de thèmes scientifiques tels l’espace-temps, les mutations et les aptitudes psychiques, dans un contexte de science-fiction. Des sujets tels que la génétique, la biologie, mais aussi la robotique, une civilisation occulte au sein de mégalopoles. Viennent s’y greffer l’humanitaire et la philosophie. Mes personnages principaux opèrent sur des périmètres scientifiques et diplomatiques, notamment.

    Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?
    Plusieurs messages :
    La diversité des peuples s’avère un atout pour notre culture et non pas un handicap. La notion doit être martelée afin qu’elle rentre dans le champ du courant d’idées.
    Les êtres, de quelque nature qu’ils soient, ont tous un rôle à jouer. L’humanité se transcendera le jour où elle aura compris que nous sommes tous impliqués, et qu’apporter son aide et son amour à la faune, la flore et la divergence dans sa globalité nous fera grandir bien au-dessus des concepts connus.
    Un autre message encore, immanent dans mes romans, traite de spiritualité.

    Pourriez-vous nous citer quelques passages de Mutagenèse ?
    En voici un premier :
    « Mais il y avait une seconde raison qui l'avait décidée à vouloir finalement approfondir le dessein xénobian et à le prendre en main ; une raison plus personnelle, une raison inavouable : sa fascination presque morbide pour le personnage qui avait enjoint la World Wide Compagny à lui attribuer l'un de ses plus insignes médiateurs ; et ce personnage à la fois charismatique et versatile qui avait décrété sa participation volontaire n'était autre que le roi d'Althaïe et prince régnant de Xénobia. Et aujourd'hui, elle se trouvait entre ses mains, captive de son vaisseau. »

    En voici un second :
    « Valäar longeait l'une des passes, accessibles uniquement par quelques officiers de la Ligue. Le tracé buriné sur le métal de son avant-bras lui conférait cette prérogative inusitée dont il ne se servait que rarement. Il devait se rendre compte par lui-même de ce qui se tramait au sein des commandos. Lathieg ne se comportait pas comme attendu ; la mission qui lui avait été confiée déviait de la direction initiale. Des tensions encore impalpables se déversaient insidieusement sur chaque îlot de commandement à l'insu de la junte militaire, mais jusque-là, pas de signaux évidents de désorganisation ou d'infiltration. »


    En voici un troisième :
    « Alors qu'il s'engouffrait dans les coursives sans vraiment prêter attention à son environnement, ses pas avançaient d'eux-mêmes, presque au hasard, sans qu'il les commande. Rongé par l'amertume, égaré par une émotion qu'il ne maîtrisait pas, fermé à ce qui l'entourait, il n'entendit pas immédiatement les alarmes qui au sein des infinitudes de couloirs successifs, se mirent à retentirent, assourdies dans leurs alvéoles de métal, mais suffisamment prégnantes pour prévenir d'un incident sérieux. »


    D’où vient l’originalité de votre écriture ?
    Mon écriture mêle la simplicité des mots et du quotidien avec la complexité des mondes, des êtres et des thèmes qui me tiennent à cœur. Tout à coup, au détour d’un chapitre ou d’un paragraphe, survient une envolée technique ou philosophique. Ces petits trésors se dissimulent régulièrement dans mes écrits. Il faut vouloir aller les découvrir.
    Dis autrement, en parcourant mes livres, les lecteurs s’imprègneront de passions, mais également appréhenderont, chaque fois, une ou plusieurs connaissances nouvelles au travers des sujets scientifiques que j’aurais au préalable assimilés et vulgarisés lors de la construction du projet littéraire.

    À quels lecteurs s’adresse votre ouvrage ?
    Mon ouvrage s’adresse à tous ceux qui s’intéressent aux intrigues amoureuses, à tous les amateurs de belles lignes et de réflexions sur l’existence que je glisse régulièrement dans mes romans. Si l’on affirme généralement que le domaine de la science-fiction captive davantage les hommes, ce n’est pas le cas pour Mutagenèse qui contient comme pour Teralhen, le premier tome, un émotionnel fort mêlant des sujets tout aussi forts que les femmes seront les premières à apprécier.

    Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
    Le manuscrit sur lequel je travaille actuellement est un roman d’anticipation qui sera achevé, au plus tard, d’ici le mois de septembre prochain pour la partie réécriture. Ensuite la recherche d’un éditeur sera mon lot comme celui de très nombreux écrivains. Au sein des pages de ce futur roman, vous retrouverez comme toujours chez moi, l’ambiguïté des relations entre les personnages principaux, mais dans un tout autre univers, un tout autre contexte que pour mon cycle des Trois Marches. Je pense qu’il marquera un tournant dans mon expérience de romancière et dans le milieu littéraire, en ce qui me concerne.
    Puis je reprendrais le travail sur un manuscrit de science-fiction déjà bien finalisé, tout en cherchant le temps nécessaire à l’écriture du tome 2 de ma romance vampirique Déviance qui m’est régulièrement demandé.
    J’ai tant de projets en tête, et en cours, à différents niveaux de constructions que je ne sais pas si une vie suffira pour achever toutes mes histoires. Mais cela, seul le futur nous le dira.

    Quels sont vos auteurs/es fétiches ?
    Si je me cantonne aux auteurs de SF qui ont su capter mon intérêt, parce qu’ils embarquent la passion, la découverte de mondes ainsi que la science et la technologie, en intégrant des réflexions riches d’apprentissage personnel, alors je citerais comme toujours :
    Jules Vernes, George Orwell, H. G Wells et sa « Guerre des Mondes », Philip K. Dick et son « Blade Runner », Isaac Azimov avec « le Cycle de Fondation », A.E. Van Vogt avec « A la poursuite des Slanh », Jack Vance, Pierre Bordage dans « Les guerriers du Silence », René Barjavel, Franck Herbert avec « le Cycle de Dune », Aldous Huxley avec « Le meilleur des mondes », Bernard Simonay et « le Cycle de Phénix » et enfin Jimmy Guieu qui a été l’un de mes premiers et de mes favoris avec notamment les derniers volumes E.B.E 1 & 2. Ah j’oubliais ! Je relis actuellement la trilogie des fourmis de Bernard Werber, un sacré roman !

    Un dernier mot pour les lecteurs ?
    J’aime raconter les histoires de mes personnages. Ceux-là sont exigeants et m’entraînent dans leurs tribulations dont j’ai le sentiment de ne rien maîtriser, en dehors d’une certaine architecture dans le cadre du scénario. Car il faut quand même savoir se faire entendre, n’est-ce pas ? Mais si mes personnages tentent d’imposer leurs points de vue, je m’évertue moi-même à les orienter ou les réorienter quand la vision jaillit hors de la trame et dépasse les bornes établies. Un pacte entre eux et moi dont je me dois d’être le garde-fou.
    Pour finir, je répèterais encore et encore, la phrase que j’ai découverte il y a quelque temps, celle de George Bernard Shaw qui disait : « Vous voyez des choses et vous dites : « pourquoi ? » Mais moi je rêve de choses qui n’ont jamais existé et je dis : « pourquoi pas ? » »

     


    En discuter sur notre forum sur ce lien.

  • Présentation de l'éditeur :

    Sur Stelhenia, l’un des mondes au sein de la confédération des Trois Marches, de nombreuses races humanoïdes et mutantes se côtoient et les déviances se multiplient. En dépit des tentatives diverses pour les contenir, celles-là engendrent quantité de confusions et de désordres aussi bien humains que politiques. À la World Wide Compagny, la plus en vogue des sociétés de médiation, Kathleen Mârychl, ambassadrice de haut niveau, devra se surpasser quand on exige d’elle de prendre en charge le dossier sensible de l’un des personnages les plus redoutés dans les Trois Marches, un Xénobian, le Prince Kearinh. En dépit de leurs différences et de tout ce qui les oppose, entre eux, l’attraction est puissante et immédiate, amenant leur environnement à réagir et à vouloir les séparer avant que l’ordre en place ne soit irrémédiablement modifié.

    Le titre de l'ouvrage : Teralhen - Tome 1 du Cycle des Trois Marches
    Editeur : 5 Sens Editions
    Nom de l'autrice : Christine Barsi
    Site de l'autrice : christinebarsi.com
    Collection : Science-fiction
    Genre du texte : au centre d'une épopée de science fiction, une très belle histoire d'amour et de la technique, de la science
    Nombre de pages : 450 pages


    Prix livre numérique : 10,80 euros
    Prix du livre papier : 24,30 euros

     

    En discuter sur notre forum sur ce lien.

  • Titre : PAX EUROPÆ 2. Furies
    Auteur : Florent Lenhardt
    Illustration : Karoline Juzanx


    Prix format numérique : 4,00 €
    Prix format papier : 13,50 €

     
    Présentation de l'éditeur :

    Septembre 2033. Les États-Unis d’Europe sont en guerre.

    Après le coup d’éclat de son groupe, à Lviv, Erwin Helm a été promu lieutenant et le feu des projecteurs remplace pour un temps celui des mitrailleuses. Envoyé à Berlin afin de promouvoir une image plus audacieuse et volontaire de l’Eurocorps, le soldat compte bien en profiter pour avancer dans l’enquête sur la mort de son père. C’est sans compter sur l’aura de mystère qui plane autour de ce dossier brûlant. Les choses se compliquent encore d’avantage lorsque le Ministère de l’Information lui assigne Emma Cardin, un chaperon rigide qui ne goûte guère à ses critiques ouvertes de la fédération.

    Or, pendant que ses camarades se battent en Slavie contre un ennemi féroce et déterminé à tenir ses positions, Erwin ne se doute pas qu'Emma et lui s’apprêtent à subir les conséquences de l’article à sensation de Michael Kith ; et assister aux premières loges au réveil des défédératistes…

  • Titre : Rorhak du Marteau
    Auteur : Rodrigo Arramon
    Editeur : RroyzZ Editions

    Prix format papier : 15,00 €

     
    Présentation de l'éditeur :

    Les années ont passé depuis la geste de Marl le Chevrier. L’accès au trône du jeune roi Arcel a fait régner la paix sur le Royaume des Territoires.
    Sur l’Archipel des Haches, la vie d’un enfant à naître est déjà menacée par l’arrivée d’une étrange et terrible tempête.
    Cette naissance, qui pourrait faire basculer le destin du monde, va faire ressurgir un ennemi qu’on pensait vaincu.
    Marl et Arstène vont devoir reprendre les armes pour protéger cet enfant et ainsi préserver le fragile équilibre des Territoires.

    Il est temps de découvrir l’Archipel des Haches, sa culture et ses traditions.
    Une nouvelle pièce importante de ce puzzle que sont les Territoires.

  • Titre : Souffleur de rêves (Tome 1 : Le Pilleur)
    Auteur : Bérengère Rousseau
    Editeur : Livr'S Editions
    Nombre de pages : 220 pages

    Prix version papier : 17 €

     

    Présentation de l'éditeur :

    Depuis plusieurs semaines, Sonia et Mathis affrontent des cauchemars de plus en plus violents jusqu’à en porter les stigmates dans leur chair. Quand le meilleur ami de Mathis sombre dans le coma, ils comprennent que la situation leur échappe et qu’ils ont besoin d’aide.
     Au Royaume des Songes, un monde parallèle au nôtre, le Souffleur de rêves se meurt, victime des assauts de son vieil ennemi, le Pilleur. Celui-ci a pour seul but de prendre le contrôle des rêves des enfants du monde entier. Les intrusions du Pilleur ravagent peu à peu le monde du Souffleur mais l’espoir renaît quand Orina, une élève du Souffleur, se porte volontaire pour affronter l’ennemi.
     Orina doit entrer en contact avec Sonia et Mathis pour mener sa mission à bien. Ils devront s’allier et se faire confiance pour sauver les leurs, au risque d’y laisser la vie. Parviendront-ils à dépasser leurs peurs pour sauver leurs deux mondes ?

  • Titre : Des proies pour l’ombre – 1 :Il pleuvra sur la lande
    Auteur : Dana B. Chalys
    Couverture : Mathieu Coudray
    Editeur : Flammèche éditions
    Nombre de pages : 424 pages | Format : 14,5 x 21 cm
    Prix version papier : 19.90€

    Toutes les informations sont disponibles sur ce lien qui mène au site de l'éditeur.


    Présentaton de l'éditeur :

    Lorsque Keith, un jeune architecte de 22 ans, débarque à Wick pour rendre visite à sa cousine Beth, il est loin d’imaginer les nombreux tourments qui l’attendent. Car au cœur de la lande rocheuse, une banshee vient de hurler, le condamnant à mort.

    L’arrivée de deux vampires mercenaires constitue sans doute sa meilleure chance de survie, mais c’est sans compter sur la quête menée par les Stratton, une famille de chasseurs prête à tout pour retrouver la pierre chantante et empêcher un ordre occulte d’invoquer un puissant démon. Alliés malgré eux, les cousins, les mercenaires et les Stratton n’auront d’autre choix que l’entraide pour venir à bout de tous les dangers.

    Des Highlands au Mexique en passant par la France ou encore Chypre, suivez les aventures de Keith Campbell et Elizabeth Hastings dans cette course haletante contre la montre.

  • Titre : Les aventures de Zordar, vol.4
    Auteur : Philippe Goaz
    Couverture : Alda Rana
    Editeur : L'ivre-Book

    Prix format numérique : 0,99 €

     

    Présentation :

    Un cavalier, qui surgit hors de la nuit, court vers l'aventure au galop. Son nom, il le signe à la pointe de l'épée d'un Z qui veut dire…

    Zordar  revient dans de nouvelles histoires toutes aussi déjantées les unes que les autres.

     

    Dans ce tome 4, pas de repos pour les braves : le guerrier et ses amis vont défier des Centaures rois du turf,  rencontrer un démon affreux, parcourir des marais à la recherche d’un monstre à écaille et tomber sur un héros légendaire !

    Vous apprendrez aussi comment Zordar a trouvé sa célèbre épée, Sadantagueul.

    De l’aventure avec de la poilade et des glaces à la fraise !

  • Titre : La Ligue des ténèbres épisode 7 : Un voyage sang à crocs
    Auteur : Catherine Loiseau
    Editeur : Editions Ulthar

    Prix format numérique : 0,99€

    Résumé :

    Alors que la Tédesplen atterrit dans les rues d’une ville crasseuse, la Ligue des ténèbres pense avoir regagné son Londres. Mais très vite, ils réalisent qu’il s’agit d’une version alternative, hantée par de sinistres créatures aux dents longues. Anciens et nouveaux vampires se livrent une guerre farouche, et l’un des clans capture le professeur Nutter. Sam, Ginger et Tom vont devoir déployer toute leur ingéniosité pour tirer la Ligue de ce mauvais pas…

  • Titre : La Ligue des ténèbres épisode 6 : la revanche d’Ishbehel
    Auteur : Catherine Loiseau
    Editeur : Editions Ulthar

    Prix format numérique : 0,99€

    Résumé :

    Six mois se sont écoulés depuis que la Ligue des ténèbres a défait les servants d’Ishbehel et s’est installée dans la Citadelle. Tom et Ginger pensent au trône impérial tandis que le professeur travaille à la machine. Leur tranquillité est troublée par une série de séismes, qui ne cessent de prendre et de l’ampleur, et par une mystérieuse menace à l’est.

  • Titre : PAX EUROPÆ 1. Certitudes
    Auteur : Florent Lenhardt
    Illustration : Karoline Juzanx
    Prix format numérique : 3,50€

     

    Présentation de l'éditeur :

    2033. L'Europe est fédérée ; le monde lui appartient.

    Pourtant la colère gronde. Les terroristes slavistes s'agitent aux frontières des Régions Est, tandis qu'au sein même des États-Unis d'Europe un mouvement réfractaire sort de l'ombre. À Berlin, le sulfureux journaliste Michael Kith assiste aux premières loges au meurtre du Ministre de l'Intérieur et enregistre les derniers mots de l'assassin. Avant qu'il n'en réalise l'importance capitale, les conséquences de cet attentat entraînent déjà la fédération sur le chemin de la guerre. À Hambourg, le soldat Erwin Helm et ses camarades se préparent à être envoyés en Slavie pour rétablir la Paix Européenne sur un continent à couteaux tirés. Chacun de leur côté, ils vont s'enfoncer sans le savoir dans les méandres de l'Histoire des E.U.E. pour en écrire de nouvelles pages... au risque de tout perdre, à commencer par leurs certitudes.

  • Titre : La Ligue des ténèbres épisode 5 : dans l’antre d’Ishbehel
    Auteur : Catherine Loiseau
    Editeur : Editions Ulthar

    Prix format numérique : 0,99€

    Résumé :

    À peine arrivés dans un nouvel univers, la Ligue est confrontée aux prêtresses d’un culte maléfique : Ishbehel. Parvenant à les mettre en déroute et à libérer un village, le professeur, Tom et Ginger concoctent alors l’un de ces plans dont ils ont le secret : défier les servants d’Ishbehel.

  • Titre : La Ligue des ténèbres épisode 4 : reines de l’ordre, rois du chaos
    Auteur : Catherine Loiseau
    Editeur : Editions Ulthar
    Prix format numérique : 0,99€

     

    Résumé :

    La Ligue atterrit dans un nouvel univers, bien différent du précédent : Sinik, cité souterraine dominée par un gouvernement totalitaire. Dès leur arrivée, les choses tournent mal et ils sont capturés, hommes et femmes sont séparés. Ginger parvient à inverser le rapport de forces en les faisant passer, elle et Samantha, pour des Gardiennes, représentantes des Reines et redoutées par tous les habitants de Sinik. Comment parviendront-elles à les retrouver, tout en maintenant la mascarade ?

     

  • Titre : La Ligue des ténèbres épisode 3 : la Ligue au pays des merveilles
    Auteur : Catherine Loiseau
    Editeur : Editions Ulthar
    Prix format numérique : 0,99€

    Résumé :
    La Ligue des ténèbres échoue dans un nouveau monde, qui rappelle immédiatement à Sam Alice au pays des merveilles. Coincés dans cet univers où ils font d’étranges rencontres, ils doivent maintenant trouver de quoi faire repartir la machine. Pour cela, peut-être suffit-il de suivre le lapin blanc…

  • Titre : La Ligue des ténèbres épisode 2 : Un plan sans faille
    Auteur : Catherine Loiseau
    Editeur : Editions Ulthar
    Prix format numérique : 0,99€

    Résumé :
    Samantha vit maintenant chez le professeur Nutter et l’aide à tenir sa boutique. Mais la routine n’a pas le temps de s’installer, car son frère et lady Astley préparent quelque chose. La Ligue des ténèbres a en effet concocté un plan sans faille : conquérir le trône d’Angleterre grâce une couronne de contrôle mental.

  • Le savant, le voleur et l'arnaqueuse (La Ligue des ténèbres t. 1) Titre : La Ligue des ténèbres episode 1 : Le savant, le voleur et l'arnaqueuse
    Auteur : Catherine Loiseau
    Editeur : Editions Ulthar
    Prix format numérique : 0,99€

    Résumé :

    Samantha Wiseman vit à Londres dans les années 1880. Vendeuse dans une boutique, sa vie se résume à un quotidien déprimant. Mais un soir, alors que son caractère bien trempé lui fait perdre son emploi, elle découvre que son voisin, l’excentrique professeur Nutter, est en réalité un inventeur, du genre savant fou.

    Le professeur vient d’être victime d’un vol : des plans très précieux d’un fusil temporel ont disparu. Samantha et l’inventeur se lancent alors à la poursuite des voleurs. Mais est-ce bien prudent ?

  • Scorpi - T1 Ceux qui marchent dans les ombresTitre : Scorpi - T1 Ceux qui marchent dans les ombres
    Auteur : Roxane Dambre  
    Editeur : Éditions de l'épée
    Prix format numérique : 6,99€


    Présentation de l'éditeur :


    Alors ? Prêts à suivre ceux qui marchent dans les ombres ?

    Par un de ces orages d’été dont Paris a le secret, Charlotte, 23 ans, découvre un petit garçon blotti au pied de son immeuble, ses cheveux sombres ruisselant d'eau, son T-shirt plaqué par la pluie.
    Charlotte, qui est la gentillesse même, lui propose de s’abriter chez elle. L’enfant la suit sans un mot. D’ailleurs, il parle très peu, mais quand il parle c’est pour dire des choses ahurissantes : ses parents et son grand frère seraient des tueurs à gages aux pouvoirs mystérieux, baptisés les Scorpi. Lui-même, Élias, serait en apprentissage. Et sa phrase fétiche semble être : « Tu veux que je le tue ? »
    Charlotte n’en croit pas un mot, d’abord. Mais bientôt elle découvre dans son salon une version 25 ans d’Elias, un grand brun aux yeux bleu outremer qui a l'air de débarquer d'un autre monde. Adam, le fameux frère, vient d’entrer dans sa vie, et celle-ci va tourner à la cavalcade.
    Poursuivie par des inconnus, repérée par la police, rendue chèvre par ses "invités", Charlotte arrivera-t-elle à maîtriser la folie tantôt joyeuse tantôt angoissante que devient son destin depuis qu'elle a rencontré les Scorpi ?