Destination Fantasy : notre collection numérique dédiée à la Fantasy

Entre deux mondes

  • L'ebook "Entre deux mondes" a été chroniqué par Gouelan sur Babelio.com, vous pouvez retrouver l'article sur cette page.

     

    Citation de la chronique :

    Une guerre entre les Merriens et les Terriens qui se déclenche aussi bêtement que toutes les guerres. Dans la bataille, le cœur n'a pas sa place , sauf au bout d'une lance. Pourtant, quand la bataille est finie, l'homme ou la sirène ne comprend plus la raison de cette bataille. Mais c'est trop tard, la haine est installée au fond des cœurs.
    J'ai aimé cette petite histoire, bien que trop courte et sans surprise... tout le monde sait que la guerre n'a pas de sens...Une haine ancestrale qui s’envenime, qui tisse sa toile au fond des cœurs et empêche la raison de mettre fin au carnage, d'avoir raison du chaos.

  • Ces commentaires sur "Entre deux mondes" ont été déposés sur Booknode.com, vous pouvez tous les retrouver sur cette page.

     

    Par KyuuV le 2014-11-25 21:48:06


    Une nouvelle de 15 pages, mais très instructive. Un vocabulaire excellent, et des termes appropriés au scénario.

    Je viens de dévorer deux livres assez long (352 et 248 pages) et j'avoue qu'une petite pause avec ce genre de nouvelle est très rafraîchissant !

     

    Par Eilia le 2015-05-29 12:29:19

    Une petite nouvelle sympathique où nous suivons tour a tour le point de vue de deux personnages appartenant aux camps opposés lors d'une guerre.
    Un peu déboussolant au début, cette nouvelle est tout de même intéressante, et dépaysante.

     

    Par Lubova le 2015-07-07 10:11:33

    Je lis très peu de Fantasy. Cette courte nouvelle tombait donc à point pour me plonger dans cet univers dont je ne connais presque rien.
    Je l'ai trouvée très bien écrite et n'ai eu aucun mal à visualiser les scènes, les deux héros et aussi la fin que j'ai bien aimée.
    J'aimerais trouver plus de nouvelles de ce genre.

     

  • L'ebook "Entre deux mondes" a été chroniqué par BVIALLET sur Babelio.com, vous pouvez retrouver l'article sur cette page.

     

    Citation de la chronique :

    Malak, chef des Anges noirs et Syad, capitaine de la brigade des Raies, ont déclenché une guerre sans merci entre le monde de la terre et celui de la mère. Malak le terrien finit par tuer Syad la merrienne avant de succomber peu après. « Tandis que chacun des deux peuples commémore leur disparition, des foyers de haine embrasent toute la terre. » On se doute que le conflit n'est pas prêt de s'arrêter...
    « Entre deux monde » est une nouvelle ou une très courte novella relativement bien écrite mais dont l'intrigue est si basique qu'elle tiendrait au dos d'un timbre poste. Le propos tient de l'ébauche, de l'extrait, du brouillon. Une sorte de début ou de fin de quelque chose, sorte de texte sans queue ni tête, jeté tel quel sur le papier et qui demanderait un véritable développement avec un achèvement digne de ce nom. Cet aspect simpliste, ce style BD, uniquement basé sur des combats, laisse totalement indifférent et risque même d'ennuyer très vite, ce qui est assez regrettable pour de la fantaisie, registre du rêve et du divertissement s'il en est. A oublier très vite !

     

  • Ces commentaires sur "Entre deux mondes" ont été déposés sur Amazon.fr, vous pouvez tous les retrouver sur cette page.

     

     le 27 juillet 2014
    J'ai bien aimé cette nouvelle fantastique. L'écriture est fluide et agréable on regrette que la fin arrive si tôt.
     
     le 21 août 2014
    Une nouvelle qui se lit bien, une "belle" histoire émouvante au milieu du chaos !
    J'ai bien aimé le style et le lieu et le spersonnages, bref à recommander !
     
     le 22 août 2014
    Ces quelques pages, j'ai eu du mal à les lire, non parce que c'est mal écrit, mais j'ai eu des difficultés à comprendre qui parlait. La différence de police du départ n'est pas si évidente.
    En résumé, c'est l'histoire d'une jeune femme vivant dans l'eau qui rencontre des terriens. A la base on a une histoire d'amitié, qui se transforme peu à peu en amour, mais un accident va apporter la guerre (enfin tout est suggéré), et ils meurent tous les deux en se battant. Il y a de bonnes idées mais l'auteur aurait pu en tirer un meilleur parti.
     
     le 26 septembre 2014
    C'est un récit que j'ai eu gratuitement et je dois avouer que je ne regrette pas la courte demi-heure de lecture. On y devine un monde intéressant. Bonne lecture
     
     le 14 mai 2015
    Un ebook qui mérite toute sa place dans votre bibliothèque numérique ! A ce prix là, il serait dommage de s'en priver !
     
     le 1 juin 2015
    Décevant de bout en bout !...
    Personnages fades.
    Récit brumeux.
    Autogratification navrante de l'auteur.
    Heureusement gratuit !
    Ne me dites pas où est la suite... Je ne la lirais pas !!
     
     

     

     

  • L'ebook "Entre deux mondes" a été chroniqué par LunaZione, vous pouvez retrouver l'article sur cette page.

     

     

    Citation de la chronique :

    Encore une fois -  je ne fais décidément que ça en ce moment - j'avais téléchargé gratuitement cette nouvelle sur le site des éditions Mots et Légendes.

    Je ne savais pas du tout à quoi m'attendre en lisant cette histoire et j'ai franchement eu une très très bonne surprise.

    Le truc, c'est que j'adore les histoires de sirènes. Je trouve ce peuple vraiment très mystérieux et assez incernable alors j'apprécie tout particulièrement découvrir la perception des différents auteurs sur ces créatures imaginaires : tantôt gentils, tantôt dévoreurs de marins... avec eux, je suis toujours surprise !

    Ici, j'ai particulièrement aimé la vision de Siel : je trouve cette nouvelle(beaucoup trop courte !) particulièrement crédible. Cette guerre déclenchée par l'amour de deux être est un drame et l'émotion est vraiment au rendez-vous. La fin est particulièrement belle : j'aime beaucoup son côté tragique à la Roméo et Juliette qui renforce assez bien le côté un peu bête de cette guerre hargneuse (mais bon, je me doute bien que je ne connais pas toutes les raisons...).

     

    Malak et Syad sont deux personnages assez sympathiques. Honnêtement, on ne les connait pas en ces quelques pages mais ils m'ont fait une très forte et très bonne impression. Cependant, j'ai été assez étonnée de ne pas les sentir tiraillés davantage entre le fait de défendre son peuple et le fait de contredire cette guerre... Un peu comme si il ne la remettait pas en question.

     

    L'écriture de Siel est vraiment très agréable : j'ai passé deux excellentes minutes à lire son texte. Elle (en fait, c'est Lui - d'après la confirmation du principal intéressé ;D ) a une écriture particulièrement douce et éclairée. Je me suis vraiment sentie au milieu de cette bataille, sous cette pluie diluvienne... Franchement, j'ai hâte de découvrir ses autres textes !

    Une très belle nouvelle entre mer et terre !

     

     

    [les +] beaucoup d'émotion, un cadre réaliste.

    [les -] mais pourquoi ils ne remettent pas en question cette guerre ??

  • Couverture de l'ebook Entre deux mondes"Entre deux mondes", la première nouvelle du premier webzine Mots & Légendes est à présent disponible en ebook !

    Résumé :
    La guerre qui oppose les Merriens, peuple de la mer, et les Humains fait rage. Syad, capitaine de la Brigade des Raies, et Malak, chef des Anges Noirs, se préparent à une nouvelle bataille. Mais alors que la tension monte dans les deux camps, que le combat est inévitable, à quoi peuvent songer les deux soldats ?

    Vous pouvez télécharger gratuitement le texte de Siel et la couverture, réalisée en 2008, par Alexandre Dainche, avec les liens ci-dessous :

    - Pdf

    - Epub

    - Mobi

    Et dès demain, l'ebook sera disponible sur les libraires numériques comme Kindle Store, Kobo et bien d'autres.

    Nous vous souhaitons bonne lecture !

  • Siel,
    parce qu’il faut le présenter


    Naissance : Elle a eu lieu, c’est vrai. Un bien pour l’humanité ? Seul l’avenir le dira (qui a dit que cette présentation partait « bateau » ?)

    Passions : Nombreuses, elles occupent la majeure partie de ses pensées. Siel complète son agenda entre le sport et sa maison. Vous souhaitez une journée type ? Très bien ! Un mercredi, pour illustrer :
    9h30 : le lever… car le mercredi, Siel n’est pas à l’école pour exercer sa profession, du moins pour le moment.
    10h00 : petit déjeuner et douche achevés… C’est qu’il lui faut un minimum de temps pour émerger et s'occuper de son dernier loulou.
    10h00 – 14h00 : préparation de classe… Eh oui ! On croit que les professeurs des écoles se croisent les doigts et les orteils lorsqu’ils sont en congé. Quelle grossière erreur !
    Note : Ceci ne sont que des valeurs indicatives, hein ! D’autres pourraient s’attarder bien plus… ou moins, selon les personnes.
    14h00 – 18h00 : travaux à la maison (qui va du simple rangement à la pose de carrelage en passant par l’édification de murs, l’isolation, la peinture, la lazure, les feutrines, le ciment, la colle… Oui, c’est une liste non-exhaustive).
    18h00 – 19h00 : un peu de préparation à la prochaine activité / passion… le sport !
    19h00 – 22h00 : c’est mercredi, c’est le jour du tennis ! Vous a-t-il également parlé de sa passion pour le golf ?
    22h00 – 22h30 : il faut penser à manger… Oui, cela peut être intégré en tant que passion.

    Soit des journées pleines, non ?

    Et l’écriture dans tout ça ? Ah oui… Un problème… Fût un temps, une période lointaine, dans une lointaine galaxie, Siel écrivait… scribouillait plutôt. C’est une passion découverte tardivement (tout comme la lecture) et qu’il n’entretient pas assidûment. Ces derniers mois – années ? – Siel peut assurer que cela est pire. Il ne rédige plus, faute de temps (se reporter à l’exemple ci-dessus). Il ne désespère pas un jour y consacrer plus d’attention, quand sa maison sera achevée, quand sa famille aura atteint l'âge de raison.

    Et la nouvelle « Entre deux mondes » ? Un coup de chance ? Siel ne sait pas si la chance était de son côté. Il avait dans ses tiroirs une histoire ancienne qui semblait correspondre à l’intitulé de cet appel à textes. Et la voilà au sommaire !

    Vous voulez ajouter un mot ? Un mot (oui, car Siel n’est pas dénué d’humour… Comment ça plutôt potache ?)



    Publications de Siel



    Le couloir, dans « le lycanthrope » volume 3, Fanzine éditions Les Alfes Blancs, paru en 2006

    - Acrostiche d’introduction à l’anthologie « Ouvre-toi ! », Griffe d'Encre Éditions, parue le 29 avril 2007

    Entre deux mondes, dans « Mots et Légendes » numéro 1, webzine paru en juin 2008

    Tire la ficelle et le nain cherra, dans « Brèves du Crépuscule » numéro 4, webzine paru en mars 2010

    Le Pouvoir des mots, dans l'anthologie « Super-héros », Parchemins et Traverses, parue en mars 2010

    Histoire d'un point qui voulait être star, dans « Vers à lyre » numéro 8, webzine paru en juillet 2010

    La main de Dieu, dans « Éclats de rêves », Fanzine, novembre 2012

    - édito de l'artbook « Beurk - origine(s) », édition Brainwasher, janvier 2013

    - postface de l'artbook « Beurk - évolution », édition Brainwasher, janvier 2014

  • Alexandre Dainche est illustrateur en SFFF.
    Si son riche parcours l’a conduit à travailler tour à tour pour la télévision, la publicité, l’édition ou encore le monde du jeu, c’est aux États-Unis qu’il a posé ses bagages artistiques en travaillant pour de grandes licences comme Star Wars ou le Trône de fer.
    Son (peu) de temps libre, il le consacre à l’illustration et la co-scénarisation de « La Dernière Terre », saga de dark fantasy fraîchement publiée aux éditions HSN.

  • Né en 1979 à « Pompey », petite ville près de « Nancy » en Lorraine, tout jeune déjà il se passionne pour le dessin. Toute son adolescence se forge autour de cette discipline, des films de Walt Disney, auxquels il voue un culte sans aucune mesure. Il puise son inspiration dans la musique, notamment les bandes originales de films, de jeux vidéos et le métal symphonique. Mais aussi dans le cinéma, avec, par exemple le seigneur des Anneaux ou encore Narnia, des univers, des lieux où Alexandre établirait volontiers son pied-à-terre si, par chance, ils existaient.
    Doté d'un bagage dans le commerce et la logistique, il a préféré se lancer à corps perdu dans sa passion pour en faire son métier.
    Illustrateur, oui, de l'espèce des autodidactes où les seules formations résident dans l'analyse des illustrations de ceux que l'on admire (Magali Villeneuve, Glen Keane, Tetsuya Nomura, Paul Bonner, Graffet et bien d'autres…). Il a donc dû apprendre seul, ce qui lui a permis d'acquérir une certaine expérience. De ce qui pourrait apparaître comme une faiblesse, il tire en fait une grande fierté.
    Depuis, il travaille pour diverses maisons d'éditions dans le domaine littéraire, mais aussi dans le milieu des jeux de société, pour la télévision, pour la presse, et récemment dans la musique. Récemment on lui a confié le rôle de directeur artistique d’un magazine consacré au jeu de rôle…
    Rien ne lui fait peur, tout l'intéresse, c'est sans doute pour cela qu'on lui confie des projets aussi diversifiés… Qui sait ?

     

    Alexandre Dainche a accepté de répondre au questionnaire de Proust, voici ses réponses :

    1. Ma vertu préférée : le courage
    2. Le principal trait de mon caractère : timide mais qui ne se laisse pas faire.
    3. La qualité que je préfère chez les hommes : oulah.....
    4. La qualité que je préfère chez les femmes : oulah......
    5. Mon principal défaut : très très rancunier on me blesse une fois pas deux !
    6. Ma principale qualité : je suis bourré de qualité… la preuve je n’en trouve aucune.
    7. Ce que j'apprécie le plus chez mes amis : ils m’aiment comme je suis et n’ont pas besoin qu’on leur téléphone tous les quatre matins pour leur prouver qu’on les aime.
    8. Mon occupation préférée : dessiner, ma douce :)
    11. À part moi-même qui voudrais-je être ? ma douce pour tout ce qu’elle est.
    12. Le pays où j'aimerais vivre : dans mes songes.
    15. L'oiseau que je préfère : aigle, la classe.
    16. Mes auteurs favoris en prose : oulah trop pointilleux pour le petit illustreux que je suis.
    20. Mes compositeurs préférés : oh là là y en a trop......
    21. Mes peintres préférés : quel dilemme...... depuis peu je suis devenu un grand fan de Guiton, pour moi c’est the master, mais il y en a tellement. Et puis, il y a Magali Villeneuve pour qui je voue un culte sans nom tellement elle m’impressionne.
    22. Mes héros dans la vie réelle : mes parents et ma douce.
    23. Mes héroïnes préférées dans la vie réelle : voir au‑dessus.
    24. Mes héros dans l'histoire : Nicolas Hulot
    25. Ce que je déteste le plus : les égoïstes, les péteux, les faux jetons, la moquerie gratuite, les fouteurs de troubles.
    26. Le personnage historique que je déteste le plus : comme tout le monde, ceux qui créent les guerres.
    30. Le don de la nature que je voudrais avoir : don de la nature ? Physiquement rien c’est tellement superficiel, mais artistiquement le talent de Glen Keane et de tous ceux que j’adore.
    31. Comment j'aimerais mourir : en dormant dans les bras de ma douce.
    32. L'état présent de mon esprit : crevé, fatigué, au bord de l’endormissement, mais j’ai encore deux heures de boulot (il est 1h du matin).
    33. La faute qui m'inspire le plus d'indulgence : heu si on pique dans mon assiette alors que c’est des pâtes au gruyère, je ne pardonne jamais donc heu... si dans l’assiette c’est des petits pois ok.
    34. Ma devise : Sois honnête avec toi‑même.

We use cookies on our website. Some of them are essential for the operation of the site, while others help us to improve this site and the user experience (tracking cookies). You can decide for yourself whether you want to allow cookies or not. Please note that if you reject them, you may not be able to use all the functionalities of the site.