Destination Fantasy : notre collection numérique dédiée à la Fantasy

Magali Villeneuve

  • Magali Villeneuve est illustratrice de l’imaginaire. Elle travaille principalement aux USA, pour les univers du Seigneur des Anneaux ou Magic the Gathering notamment. Elle exerce aussi dans l’édition littéraire où elle réalise de nombreuses couvertures pour une clientèle outre-atlantique et française. Elle vient d’ajouter une nouvelle corde à son arc : celle de l’écriture grâce à l’édition d’une saga de dark fantasy La Dernière Terre, où sa passion du dessin se mêle à son attrait pour les mots.

    Site officiel de La Dernière Terre

  • La Dernière Terre 2 - Des certitudesTitre : La Dernière Terre 2 - Des certitudes
    Auteur : Magali Villeneuve
    Editeur : Les Editions de l'Homme Sans Nom
    Dimensions: 21 cm × 14 cm × 3 cm
    Nombre de pages: 488
    Format: Broché
    ISBN: 978-2-918541-08-0
    Prix : 21.90€


    Quatrième de couverture :

    Dans les Cinq Territoires, les saisons débutent un autre cycle et à nouveau, la Grande Relève en marquera l’amorce.

    Renvoyé vers son pays d’origine de façon arbitraire, Cahir, rongé par l’amertume et hanté par ses souvenirs, tente de retrouver sa place parmi les siens. Tandis que, dans la cité-capitale, l’on a préféré effacer toute trace du drame pour mieux l’oublier, certaines culpabilités, quoique silencieuses encore, commencent à peser lourd.

    Derrière les murs inébranlables de la tour du Nolath, l’Igilh reçoit un message glaçant en provenance des Plaines de Tilh. Il lui faut prendre une réelle décision. De celles qui, dépendantes d’un seul homme, peuvent déterminer pourtant le devenir de chacun.

  • La Dernière Terre 1 - L'Enfant meredhian

    Titre : La Dernière Terre 1 - L'Enfant meredhian
    Auteur : Magali Villeneuve
    Editeur : Les Editions de l'Homme Sans Nom
    Dimensions : 21 cm × 14 cm × 2,9 cm
    Nombre de pages : 480
    Format : Broché
    ISBN : 978-2-918541-07-3
    Prix : 21.90€


    Quatrième de couverture :
    Un monumental ruban de pierre se dresse en sentinelle au bord des brumes éternelles.
    Les hommes leur ont donné un nom : la Dernière Terre.
    Dans la cité-capitale des Cinq Territoires, Cahir, jeune homme frêle, maladif, aux mœurs et aux allures bien éloignées des codes stricts qui font loi autour de lui, subsiste envers et contre la réprobation générale. Il est issu des Giddires, un peuple rejeté, au ban de la paix politique qui unit les autres contrées. Malgré cela, entre intelligence et ingénuité, il parvient à se rapprocher de certains locaux, dont Ghent, fils du Haut-Capitaine à la tête des forces militaires des Basses-Terres.
    Au fil de ces jours paisibles, s’il advenait un événement capable de bouleverser tous les dogmes établis, quel poids l’existence de Cahir aurait-elle dans la balance des certitudes ?

  • Magali Villeneuve répond au questionnaire de Proust

     

    1. Ma vertu préférée : l’intégrité (je suppose que c’est une vertu ?).
    2. Le principal trait de mon caractère : une propension au doute à toute épreuve !
    3. La qualité que je préfère chez les hommes : leur faculté de relativisation.
    4. La qualité que je préfère chez les femmes : leur faculté de raisonnement, quand elles veulent bien la cultiver… Hum.
    5. Mon principal défaut : susceptible.
    6. Ma principale qualité : je fais des pizzas très bonnes avec une délicieuse pâte à pain !!!
    7. Ce que j'apprécie le plus chez mes amis : ils font l’effort de me comprendre et de composer sereinement avec ce que je suis.
    8. Mon occupation préférée : drôle de question à poser à un illustrateur…
    9. Mon rêve de bonheur : une réalité parallèle loin du monde des humains, avec rien que du calme, du temps pour vivre strictement comme je l’entends, et l’homme de ma vie.
    10. Quel serait mon plus grand malheur ? : que la vie me frappe si durement que je n’aurais plus le goût à rien.
    11. À part moi-même qui voudrais-je être ? : je ne sais pas qui en particulier. Mais j’aimerais voir ce que ça fait d’être un homme (de valeur, s’entend).
    12. Le pays où j'aimerais vivre : il n’existe pas et personne ne le connaît, alors inutile de le nommer.
    13. La couleur que je préfère : prune.
    14. La fleur que je préfère : pas de préférence, une fleur c’est joli de toute façon.
    15. L'oiseau que je préfère : celui qui ne vient pas me piailler dans les oreilles !!
    16. Mes auteurs favoris en prose : je ne suis pas (plus) une lectrice assidue. J’aime beaucoup Robert Jordan.
    17. Mes poètes préférés : ouhla, ça devient pointu. Je n’ai pas de poète préféré mais j’adore l’un des textes écrits par Alfred Noyes.
    18. Mes héros dans la fiction : Rand al’Thor et Lan Mandragoran de Wheel of Time ; L, N et Raito Yagami de Death Note… Sora, Roxas de Kingdom Hearts… Dans un genre très différent Eikichi Onizuka de GTO. Mais c’est réducteur. Il y en a beaucoup et c’est changeant.
    19. Mes héroïnes favorites dans la fiction : ouch, plus difficile. Je passe sur celle-ci, en général les personnages féminins me touchent moins.
    20. Mes compositeurs préférés : Nobuo Uematsu, Thomas Youngblood, Yoko Shimomura. Mais je suppose que cette question appelait sans doute des noms évoquant une musique plus « noble » ?
    21. Mes peintres préférés : de nos jours le mot peintre est un peu restrictif, puisque personnellement ce sont avant tout des illustrateurs/concept artists qui me viennent en tête. Alors je dirais Benjamin, Tetsuya Nomura, Masakazu Katsura, Takeshi Obata, Linda Bergkvist, Matthias Verhasselt… Humpf, il y en a beaucoup et là encore ça varie !
    22. Mes héros dans la vie réelle : oh héros, c’est un bien grand mot. Au sens premier, je n’en ai pas. En revanche j’admire beaucoup mon compagnon pour son parcours et sa droiture. Je ne connais personne qui lui arrive à la cheville pour tout cela.
    23. Mes héroïnes préférées dans la vie réelle : aucune.
    24. Mes héros dans l'histoire : il est vraiment fait pour les gens cultivés ce questionnaire ! Je serais tentée de dire « toute personne ayant voué sa vie à de belles causes sans jamais faillir ». Mettez qui vous voudrez dans cette case. Hihi.
    25. Ce que je déteste le plus : c’est par périodes. En ce moment, j’exècre les chouinards et les nombrilistes.
    26. Le personnage historique que je déteste le plus : Scar ! Il a tué Mufasa et ça, c’est impardonnable !
    27. Les faits historiques que je méprise le plus : c’est mal si je réponds « l’émergence du genre humain » ?
    28. Le fait militaire que j'estime le plus : savoir nettoyer et remonter son arme en moins de 25 secondes. Ils sont forts ces militaires tout de même…
    29. La réforme que j'estime le plus : la réforme qui a édicté le partage équitable des richesses. Quoi ? Elle n’existe pas ? Ah zut.
    30. Le don de la nature que je voudrais avoir : celui de renaître opiniâtrement de mes cendres quel que soit l’affront que l’on me fait. Et dieu sait que la nature est contrainte à mettre cette faculté constamment à l’épreuve…
    31. Comment j'aimerais mourir : comme tout le monde je suppose. Sans souffrance, sans m’en rendre compte ni m’y attendre, au même instant que l’homme que j’aime de sorte à ce qui ni lui ni moi n’ayons à en souffrir et enfin, sans regrets.
    32. L'état présent de mon esprit : je viens de finir une illustration et j’en ai plein d’autres qui me fleurissent en tête. Puis mon homme fait à manger et ça sent super bon. Tout va bien, donc.
    33. La faute qui m'inspire le plus d'indulgence : Oublier une majuscule en début de phrase. Mais c’est tout. Héhé. Sérieusement, je ne suis absolument pas une personne indulgente. Prétendre le contraire serait mentir.
    34. Ma devise : Crâne de fouine !

  • Blog : http://magali-villeneuve.blogspot.fr
    Facebook : https://www.facebook.com/alexdainche.magalivilleneuve

  • Site : http://www.laderniereterre.com

We use cookies on our website. Some of them are essential for the operation of the site, while others help us to improve this site and the user experience (tracking cookies). You can decide for yourself whether you want to allow cookies or not. Please note that if you reject them, you may not be able to use all the functionalities of the site.