Destination Fantasy : notre collection numérique dédiée à la Fantasy

David Osmay vint au monde en 1978, à l’ombre d’un beffroi très précisément situé entre Paris et Amsterdam. Il travaille dans le domaine de l’environnement. Depuis 2009, on retrouve ses nouvelles dans divers fanzines, revues et anthologies. À l'occasion, il aime aussi écrire des micro-nouvelles. Comme il faut bien avoir un défaut, David Osmay pratique les jeux vidéo, et vit donc dans la crainte de devenir un déséquilibré violent. Il réside en Belgique avec sa compagne et ses enfants.

Blog : davidosmay.wordpress.com

David Osmay vient au monde en 1978, très précisément entre Paris et Amsterdam. Pour lui, la grande aventure littéraire commence à dix ans, lorsqu’il écrit un « livre dont vous êtes le héros », ouvrage formidable rédigé au stylo dans un petit carnet à lignes. Fort de cette belle réussite, il s’accorde une pause bien méritée de presque vingt ans, durant laquelle il se passionne pour la lecture.

Son site web : http://davidosmay.over-blog.com

Ses autres publications :

Décembre 2009 : Un grain de sable dans la mécanique, dans Pénombres n°1 (Transition)
Décembre 2009 : La mine de Querns, dans Anthologie Or et Sang (Éditions du Petit caveau)
Octobre 2009 : Le standardiste, dans Anthologie Pouvoir et puissance (Éditions Sombres Rets)
Juillet 2009 : Pari de paria, Fouille, Placement, dans Les perles diaboliques (Collectif Hydrae)
Avril 2008 : Pétrus, dans Univers n°6 (Outremonde)


Association d'idée avec les lettres de l'alphabet :

A comme Abracadabra
B comme Bière, voir aussi L
C comme Chaleur
D comme Dormir
E comme Étrusques
F comme Forger
G comme Goulaffe (où je suis né, un goulaffe est quelqu'un qui a un très gros appétit)
H comme Humain
I comme Inspiration
J comme Jeu
K comme K, ni plus ni moins
L comme Leffe blonde, voir aussi B
M comme Manque d’inspiration pour une association d’idées commençant par M
N comme Ni fait ni à faire
O comme Ondulation
P comme Plaisir
Q comme le major Algernon Boothroyd alias Q
R comme Râles d’agonie !
S comme Sadness
T comme Tristesse
U comme Utopie
V comme Vache
W comme Where it's at (I got two turntables and a microphone)
X comme la croisée des chemins
Y comme un choix à faire
Z comme Zendetta

David Osmay est né en 1978, quelque part dans le plat pays qui est le sien. Oui, il est belge, mais surtout ne le lui révélez pas, il risquerait d’en tirer une fierté un peu imbécile. Depuis l’obtention de son diplôme d’ingénieur, il travaille dans le domaine de la protection de l’environnement. En 2007, la trentaine pointant le bout de son nez, il se décide à écrire, principalement des nouvelles qui paraissent (ou pas) dans divers webzines. L’année 2009 voit la publication de La mine de Querns dans l’anthologie Or et sang (Éditions du Petit caveau), Le standardiste dans l’anthologie Pouvoir et puissance (Éditions Sombres Rets), et Un grain de sable dans la mécanique dans le fanzine Pénombres (Transition). Il reçoit le prix Pépin de bronze pour sa micro-nouvelle Dicton post-apocalyptique. En 2010, il publie L’inspecteur Bernère contre la Mort (Éditions Sombres Rets). Ces publications le remplissent de joie et de fierté, mais pas autant que la naissance de son fils, en août 2010, qui vient agrandir une famille déjà composée d’une compagne indomptable et de deux fauves déguisés en chats.

Vous pouvez retrouver David Osmay sur son blog : http://davidosmay.over-blog.com

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.