Littérature (très) savante

17 Avr 2020 14:46 #281 par Jeb
Réponse de Jeb sur le sujet Littérature (très) savante

Tu te fais du mal en suivant ce type de sorties, non ?


Oui, c'est vrai. Mais c'est parfois le seul moyen de ne pas rater, dans le tas, le truc intéressant. Ainsi de La maison dans laquelle, de Mariam Petrosyan, un choc colossal, un bouquin incroyable, absolument unique, que j'ai déjà lu deux fois et que j'attends avec impatience de reprendre encore - mais qui n'a profité d'aucune publicité et qu'il a fallu dénicher au hasard des clics. Son succès est dû au bouche à oreille : c'est le Nier: Automata des romans fantastiques.

www.monsieurtoussaintlouverture.net/Livr.../LaMaison_index.html

dans la littérature moderne, c'est dans les genres alternatifs qu'on trouvait les meilleures plumes. Ca ne s'est pas amélioré en vingt ans.


C'est également mon opinion, sans le moindre doute.

En revanche, je suis en train de lire L'enfant de la haute mer, recueil de nouvelles fantastiques/oniriques de Supervielle


Je note la suggestion.

Dans le même temps, à court de lecture fantasy pour adolescents (les trucs à la mode, genre les Gardiens des cités perdues), ma fille ainée s'est lancée dans un recueil de nouvelles de Théophile Gauthier, Erckmann-Chatrian et consorts, il y a pire !


En effet ! Dès que les librairies seront rouvertes, je lui mettrai des bouquins de côté !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

19 Avr 2020 08:33 #282 par Jeb
Réponse de Jeb sur le sujet Littérature (très) savante
"En pyjama, pieds nus sur le carrelage de la cuisine, dans le matin qui s'étire, elles ont reçu la déflagration sans broncher.
Je le sais, elles se sont d'abord fendues à l'intérieur, là où la neige est la plus friable, sur les sommets invisibles de notre âme.
Mes mots ont cogné, ils ont provoqué l'avalanche, les enfants ont dégringolé et sont tombés dans la crevasse."

Quel est le drame apocalyptique évoqué par Xavier de Moulins avec cette douleur retenue, ce sens de la litote émouvant, ce bon goût poétique, et en retournant à la ligne à chaque phrase pour que ça remplisse du papier ? La mort de son chat. En voilà un qui n'est pas prêt pour un vrai drame.

L'éditeur ne propose que 3 pages à feuilleter. Tant mieux. Un paragraphe de grandiloquence hystérique supplémentaire et je me suicidais.

"Pur-sang dans leur boîte de départ, les cris se préparent à jaillir.
À nous défigurer.
L'âme contamine le corps.
Les enfants sont maintenant des rivières en crue sous l'orage."

editions.flammarion.com/Catalogue/hors-c...-petit-chat-est-mort

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

21 Avr 2020 15:33 - 21 Avr 2020 15:34 #283 par Jeb
Réponse de Jeb sur le sujet Littérature (très) savante
Aujourd'hui, le Monde se croit les compétences requises pour parler dystopie. Vous ne devinerez jamais qui ils citent en exergue (pour une affirmation d'ailleurs parfaitement déshonorante)...

www.lemonde.fr/politique/article/2020/04..._6037280_823448.html

Quelqu'un fera-t-il enfin remarquer à ce monsieur qu'il n'est pas un écrivain, mais un éditorialiste de presse people ? Et son enthousiasme à donner des interviews à toute la presse de milliardaires est curieuse pour un révolutionnaire anticapitaliste. Tout comme Tony est garagiste et poète, Alain est black bloc et bourgeois...

Fichier attaché :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

21 Avr 2020 17:03 #284 par Fabien Lyraud
Réponse de Fabien Lyraud sur le sujet Littérature (très) savante
Damasio enfonce des portes ouvertes. Les collapsologues qui souhaitent l'effondrement ne se rendent pas compte de ce qu'il y a derrière en racontant leurs petites utopies solidaires. Pour qu'elles existent il faut justement qu'il n'y ait pas d'effondrement.

Le Damasiovirus est malheureusement très contagieux.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

21 Avr 2020 17:25 #285 par Jeb
Réponse de Jeb sur le sujet Littérature (très) savante
Oui, je suis très d'accord avec ça : autant j'appelle de mes vœux un changement radical de société, autant la table rase, volontaire ou pas, est lourde de souffrances humaines et de conséquences incontrôlables qu'on ne peut passer par profits et pertes. Sans compter que les structures sont inévitables dans toute organisation humaine. Les sociétés égalitaires qui croient pouvoir s'en passer sont condamnées à en subir qu'elles n'auront pas choisies.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

30 Avr 2020 16:02 - 01 Mai 2020 04:57 #286 par Jeb
Réponse de Jeb sur le sujet Littérature (très) savante
Un titre pareil, on dirait vraiment le créateur automatique de couvertures avec lequel on jouait il y a quelques jours !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

20 Mai 2020 15:07 - 20 Mai 2020 15:07 #287 par Jeb
Réponse de Jeb sur le sujet Littérature (très) savante
Il faut savoir être honnête, et le reconnaître quand la littérature de genre s'écoute parler elle aussi. Un prochain livre de la Volte, dont le début du résumé pique la curiosité (un jeune homme vit une vie d'errance parce qu'il est, ou peut-être pas, un loup-garou). Seulement, voilà :

"Avec drôlerie, avec une tendresse sauvage, Stephen Graham Jones nous invite à accompagner ce garçon sur la route de son identité. Une route cabossée, pleine de cahots et de méandres sinistres, mais ponctuée d’instants de félicité qui brillent dans la nuit environnante. On ressort de cette lecture tout ébouriffé, avec des envies de hurler à la lune et de courir dans les bois, une saveur à la fois douce et puissante sur la langue."

La tendresse sauvage et la saveur douce et puissante, ce sera sans moi, merci.

www.actusf.com/detail-d-un-article/les-d...limaginaire-la-volte

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

21 Mai 2020 19:28 #288 par captainmarlowe
Réponse de captainmarlowe sur le sujet Littérature (très) savante
Une saveur douce et puissante sur la langue. C'est de cognac, dont il parle ?

Il y a une collectivité nerveuse dans mon crâne.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

29 Mai 2020 14:11 #289 par Jeb
Réponse de Jeb sur le sujet Littérature (très) savante
Entre prétention, servilité et soumission aux hiérarchies, le GPI achève de se ridiculiser. Gracq avait raison de dire que certains font carrière dans la littérature comme d'autres dans la banque. Il y a des pamphlets à relire.

gpi.noosfere.org/gpi-2020/

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

29 Mai 2020 17:55 #290 par Fabien Lyraud
Réponse de Fabien Lyraud sur le sujet Littérature (très) savante
Une bonne part des nominés du GPI c'est des romans parus en blanche et ça fait des années que ça dure. Au moins pour les Hugo ou les Nebula, ne sont nominés que des ouvrages issus de collections spécialisées ou alors qui sont écrits par des auteurs du genre.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.252 secondes
Propulsé par Kunena
Nous utilisons des cookies sur notre site Web. Certains d'entre eux sont indispensables au fonctionnement du site, tandis que d'autres nous aident à améliorer ce site et l'expérience utilisateur (cookies de suivi). Vous pouvez décider vous-même si vous souhaitez autoriser ou non les cookies. Veuillez noter que si vous les rejetez, vous ne pourrez peut-être pas utiliser toutes les fonctionnalités du site.